Articles tagués prijedor

Devenir défunt

Cent onze cercueils sont alignés par terre dans le stade de foot, devant le podium d’où l’imam dira les prières tout à l’heure. Le soleil remplit le ciel, voilé au petit matin par un violent orage, la pelouse jaunie et desséchée a déjà bu l’eau, la chaleur commence à se faire sentir. Le stade se remplit, en silence, des rangées d’hommes devant, les femmes par petits groupes plus en retrait. Le chant de la prière se lève, lent.

Dix-neuf ans après, on enterre toujours les morts. Lire la suite »

, , , , , ,

Poster un commentaire

« Papa, et si la guerre recommence? »

« Je n’ai pas envie que mes enfants apprennent tout ça sur internet. Elles ont neuf et sept ans, elles utilisent déjà YouTube. Il suffit qu’elles s’amusent à taper le nom de leur père sur Google, pour comprendre. Et je ne veux pas qu’elles l’apprennent autrement que par moi. »
Lire la suite »

, , , , ,

Poster un commentaire

Le meeting


Tout est prêt. La sono, la scène, les affiches. Ce soir, sur la place principale de Prijedor, trois partis nationalistes serbes tiennent leur dernier meeting avant les élections qui auront lieu dans deux jours. Ils représentent l’opposition, la frange nationaliste la plus radicale.

Des jeunes distribuent des tracts aux passants. D’abord méfiants, ils finissent par expliquer ce qui unit ces trois mouvements politiques : la lutte pour « l’intégrité de la république serbe et la protection du peuple serbe ». Lire la suite »

, , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Le mariage de Prijedor


Prijedor, un vendredi midi ensoleillé. Devant la mairie, un attroupement, des caméras de télévision, un discours prononcé dans un micro et… dix couples de mariés. Les futurs époux en costard-cravate, les futures épouses en robe blanche, cheveux relevés en chignon et maquillage de circonstance.

Devant eux, le maire, Marko Pavic. Il s’apprête à célébrer le premier mariage collectif de Prijedor. Lire la suite »

, , , , , ,

Poster un commentaire

Les filles de Gornji Garevci


En voyant ces deux adolescentes, j’ai tout de suite pensé aux Brown sisters photographiées par Nicholas Nixon.

L’une veut travailler « dans le maquillage », l’autre veut être reporter. Elles vivent dans un village de réfugiés serbes dans la région de Prijedor.

Texte : Zabou Carrière, 11 novembre 2010

Photo : Zabou Carrière – Les filles Nixon, 1er octobre 2010

, , , , , , ,

Poster un commentaire

Milan de Prijedor


« Chez qui vous irez à Trnopolje ? Chez des Serbes, des Croates ou des Musulmans ? »

La question est spontanée. Quand Milan apprend que nous reviendrons la semaine prochaine à Prijedor, ou dans le village de Trnopolje plus précisément, c’est la première chose qu’il veut savoir. Lire la suite »

, , , , , , ,

Poster un commentaire

La chemise de Namir

« Elle est où, la chemise? »

Svabo finit par la trouver.

Une chemise d’enfant, bleue, taille trois ans. Percée par une balle, maculée de sang. L’enfant qui la portait s’appelait Namir Redzic. Lire la suite »

, , , , , ,

Poster un commentaire